LIVRAISON ET RETOUR GRATUITS ! 

0

Votre panier est vide

Lumière bleue : le cauchemar du sommeil !

janvier 31, 2019

La lumière bleue, le danger pour le sommeil

La lumière bleue, tout le monde en entend parler, elle est présente sur tous nos écrans et prend une grande place dans notre quotidien. Pourtant, derrière elle se cache un côté néfaste qu’on ne sous-estime pas et qui porte préjudice à notre sommeil.

Chez A demain, nous plaçons votre sommeil au centre de nos priorités ! Nous vous avons donc concocté des explications et conseils pour éviter les conséquences de la lumière bleue sur notre santé et ainsi bénéficier d’un sommeil sain et réparateur. 

D’où provient la lumière bleue ?

Pour commencer, il faut savoir qu’on recense deux types de lumière bleue : naturelle et artificielle.

La lumière bleue est une partie du spectre de la lumière. Celle qui émane du soleil est naturelle et bénéfique pour notre corps.  Elle agit comme un régulateur sur nos phases d’éveil et de sommeil. Elle contribue à notre bonne humeur et bien-être en nous rendant plus alertes et plus réactifs. Vous ne vous sentez pas dans une forme olympique en hiver ? Rassurez-vous, ce n’est pas un mythe fondé par une personne qui s’est levée du mauvais pied. C’est normal, puisque nous manquons d’éclairage naturel pendant cette saison.

La lumière bleue artificielle émane des appareils électroniques dont on se sert tous les jours : ordinateur, tablette, téléphone… Ces appareils sont équipés d’une technologie d’éclairage bleu-violet qui contribue à améliorer la clarté et la brillance de l'écran. Toutes ces technologies émettent de très fortes ondes, qui nous exposent aux dangers de la lumière bleue.

On la retrouve dans les sources de lumière artificielles comme les ampoules LED et donc généralement, dans les transports en communs ou au travail. Vous l’aurez compris, vous êtes sans le vouloir, constamment exposé à ce type d’éclairage, ce qui peut perturber votre sommeil sur le long terme. 

Lumière bleue et sommeil : un cocktail nocif

La lumière bleue présente des risques importants pour la santé et l'œil : fatigue oculaire, vision floue, migraines, troubles de la concentration, répercutions sur la rétine... C’est bien connu, quand nous ne sommes pas dans une grande forme, notre humeur se change et dégrade notre sommeil. Au long terme, l’utilisation de ces écrans peut également accélérer la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) qui entraîne une perte progressive de la vision centrale, voire même provoquer un cancer. 

La lumière bleue trompe notre organisme et va donc corrompre notre rythme biologique qui se règle sur la luminosité présente dans la pièce. Lorsque nos yeux captent les premiers rayons de lumière, les hormones d’éveil se libèrent.  A l’inverse,  pour favoriser les hormones de sommeil,  la pénombre est conseillée et nous assure l’endormissement. Notre corps est tout simplement conçu pour vivre le jour et dormir la nuit. C’est pourquoi la présence de lumière peut perturber le processus du repos et ne pas apporter tout le bénéfice d’une nuit réparatrice. Si vous ne supportez pas la moindre luminosité, n’hésitez pas à vous procurer un masque de nuit, qui vous permettra d’acquérir un maximum d’obscurité.

Sommeil et téléphone : à éviter sous l’oreiller

Aujourd’hui, le smartphone fait partie intégrante de notre vie. Il est notre calendrier, notre interlocuteur, notre appareil photo, notre réveille-matin, parfois un outil de travail… Il nous suit toute la journée et répond à nos divers besoins.

Il est reconnu comme l’appareil indispensable de nos jours. Ce petit gadget est tout le temps posé à côté de nous, au bureau, sur le canapé, à table, au lit… Saviez-vous que le portable est reconnu comme étant le plus nocif de tous les appareils ? Il se différencie des autres avec sa lumière bleue qui est plus importante dans l’écran. 

Avez-vous votre téléphone à portée de main le soir ? D’accord, c’est pratique pour éteindre le réveil le lendemain, vérifier les messages, mails et faire un tour sur les réseaux sociaux avant de dormir… C’est une habitude que nous vous déconseillons le soir. Si nous sommes dans le processus d’endormissement, un simple bruit et éclairage provoqués par l'écran lors de la réception d’un message vont perturber le repos. Et puis, c’est tentant de regarder qui a répondu… Le cerveau va être perturbé,  l’endormissement reculé et cela va amener à réduire le sommeil profond. Le lendemain, vous n’aurez pas le repos bénéfique d’une bonne nuit.

Nos conseils pour améliorer votre sommeil et vous protéger de la lumière bleue

- Eteindre les écrans environ une heure et demie avant dormir. Préférez une activité calme avant l’endormissement comme la lecture ou la méditation.

- Lors d’une exposition intensive à la lumière bleue, utilisez des lunettes équipées de verres conçus pour vous protéger de ses effets.

- Si les écrans font partis de votre quotidien, il est conseillé de faire des pauses d’au moins 5 minutes par heure. L’idée est de reposer ses yeux au maximum en regardant au loin.

- Laissez-vous glisser dans de beaux draps pour passer un agréable moment avant de dormir cela permet au corps de se relaxer et de se préparer à l’endormissement.  Petit conseil : Pratiquez une séance de méditation avant de se coucher permet au corps de « déconnecté », la respiration devient plus lente et nos muscles se relâchent évoquant les tensions accumulées durant la journée.

- Choisir un linge de lit de qualité pour un maximum de confort lors de nos nuits et un sommeil réparateur.

Je craque pour nos belles parures >
A demain pour de nouveaux conseils sous la couette !


Voir l'article entier

La parure de lit À demain : le cadeau durable par excellence

août 22, 2019

Les idées cadeaux vont font défaut (comme à bon nombre d’entre nous...) ? Et si on vous disait que nous avions LE cadeau qui fera toute la différence

A demain incarne la Slow Déco...

août 20, 2019


Rendez-vous à Paris pour l’événement Slow Life
de septembre 2019 !
Notre jolie marque participe à un événement exclusif, précurseur et expérientiel : la Lemon Zest Expérience...
Et si on prenait (enfin) le temps de vivre ?

août 15, 2019

La Slow Life, vous en avez certainement entendu parler sans vraiment la comprendre. Le Slow Life est bien plus qu’une tendance